Louis Philibert
Collège
Le Puy Sainte Réparade
 

EDC faibles densités

jeudi 8 avril 2021, par QUIDU

Voici des exemples d’EDC réalisés par les 33 et 35 sur les espaces de faibles densités :

Les Cévennes se trouvent dans le Sud de la France, dans la région du Languedoc Roussillon. Cet espace, en grande partie protégé pour assurer la sauvegarde du patrimoine, possède une faible densité de population : il est composé de petits villages qui contiennent très peu d’habitants. Tous les services sont concentrés dans trois agglomérations : Mende, Alès et Le Vigan qui sont localisés à proximité des axes principaux.

Cette région possède plusieurs activités économiques. L’une des principales est le tourisme. Les vallées de la région attirent beaucoup de vacanciers : elles proposent de nombreuses activités en plein air qui mettent en avant la beauté du paysage, comme dans les gorges du Tarn, qui attirent 800 000 visiteurs par an. Le tourisme permet aussi de faire marcher le commerce. Cela permet aux commerçants de proximité de proposer des produits régionaux.

Nous pouvons donc conclure que la région cévenole est un espace rural de faible densité possédant des atouts qui sont gérés et aménagés.

Marine ESTEBE

 

Les Cévennes sont un parc national situé en Lozère, au nord du Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées.

Cet espace présente un paysage naturel comprenant une chaîne de montagnes, des rivières comme le Tarn et des forêts. Les Cévennes ont une faible densité de population ; seulement deux villes (Alès et Mende) ont plus de 10 000 habitants. On y trouve des produits locaux comme le pélardon, un fromage traditionnel.

Toutes ces particularités offrent des atouts au parc national. Le cadre privilégié qu’est cet environnement naturel attire le tourisme par des activités comme les sports de rivière, l’escalade, le VTT ou les randonnées. Les touristes viennent aussi parfois pour profiter des produits locaux comme le fromage. En plus des touristes, des néoruraux viennent s’y installer afin de bénéficier de la tranquillité liée à la faible densité de population, et ce sans inconvénient grâce aux nouvelles technologies qui permettent d’ effectuer à la campagne le même travail qu’en ville.

Alors ces atouts créent des dynamiques positives pour les Cévennes. L’endroit connaît un essor touristique qui contribue à son enrichissement. Les néoruraux participent à la restauration d’anciennes habitations ou d’anciens bâtiments publics. C’est donc un cercle vertueux : comme il y a un paysage attractif et un cadre de vie paisible, des touristes sont attirés ainsi que des néoruraux, donc les villages s’enrichissent et peuvent améliorer leur accueil, ce qui attire d’ autant plus les touristes. C’est ainsi que le parc national des Cévennes et ses villages reprennent vie.

Rayane BRUGNOT

 

Par contre, pour Val d’Isère, j’ai cherché dans mes archives :

Val-d’Isère se situe à la frontière Italienne dans les Alpes à 1821m d’altitude. Il y a 1637 habitants (17 hab au km²). On y trouve 6000 logements dont 88% de résidences secondaires. Tout les employés de la station sont des saisonniers, il ne travaillent que quand la station est active.

En hiver, le Val-d’Isère est une station de ski très attractive avec 300km de piste dont 2 snowparks tandis que l’été les pistes sont aménagées pour le VTT avec un accès gratuit au remontées
mécaniques, faisant de ce lieu un centre d’activité permanent.

De plus, c’est un espace très connecté et facile d’accès par des routes départementales, des autoroutes et grâce à l’aéroport de Chambéry situé à environ 50km à vol d’oiseau.

Hélios BRONDINO

 

Val d’Isère se situe dans les Alpes adjacent à la frontière Est près de Chambéry a coté d’un parc national.

Le Val d’Isère est une station de ski conséquente durant l’hiver. Le nombre de pistes est conséquent. La station est située près d’une montagne dont le sommet est à 1821 mètres. Cette station comporte aussi un village. Celui-ci est aussi accessible en été, on peut y pratiquer du VTT.

 La station est un bon site touristique très attractif, elle est composée d’un village lui-même composé, d’une médiathèque, d’une salle de spectacle, de cinéma, d’un musée,… tout cela regroupé en un seul endroit. La station a accueilli les Jeux Olympiques de 1992 ainsi que les championnats mondiaux de ski alpin en 2009.

Diane CALVET

 

Le Val-d’Isère se situe dans les alpes près de Chambéry à la limite du parc national.
Le Val d’Isère est réputé pour ses immenses pistes de ski. Cette station se situe à 1 821 mètres d’altitude et propose un Wi-Fi gratuit. En hiver le village est illuminé et très attrayant. Mais le Val d’Isère est aussi beau en hiver qu’en été. De plus, les remontées mécaniques sont aussi ouvertes en été pour permettre au touriste de faire du VTT par exemple.
Le Val d’Isère a été témoin de grands évènements, comme les JO de 1992, les mondiaux de ski en 2009 ou encore le tournage des Bronzés font du ski. Il accueille également un lieu propice aux échanges et aux rencontres socioculturelles. On peut y faire de la musique, aller au
cinéma, aller lire à la bibliothèque ou encore aller au musée.
Le Val-d’Isère compte 1637 habitants, profitants d’emplois toute l’année. C’est pour cela que le taux de chômage y est très faible. Val-d’Isère offre une vue sur la montagne
enneigée en hiver ou avec plus de verdure au printemps.


Chloé D’ABRESCIA


 


J’ai aussi retrouvé cet autre exemple :


Le plateau des Millevaches est une région de moyenne altitude située dans le centre de la France, dans le parc naturel régional de Millevaches en Limousin.


C’est un esapce de faible densité car il regroupe 120 communes soit environ 40 000habitants, soit 12hab/km².


C’est pour cela que le plateau des Millevaches essaye d’apporter des dynamiques par de nombreuses initiatives : la construction de l’autoroute A89 à 20 km permettant des liaisons, des constructions de nouvelles habitations et aménagements (construction de gîtes, aménagement de plans d’eau, aires de camping pour attirer des touristes), développement du tourisme vert, étant donné que c’est un territoire rural isolé avec un écosystème précieux (pêche, randonnée, équitation, VTT).


La plupart de ces changements sont dûs à des populations de néo-ruraux, porteurs de projets pour le développement du territoire, mais cela ne convient pas à tout le monde. La population "traditionnelle" est dsivisée à propos de ces changements, ainsi que les écologistes.


Juliette MOURRAL


 


Bonne lecture...


 

 

 
Collège Louis Philibert – 1 allée des Tilleuls - 13610 Le Puy Sainte Réparade – Responsable de publication : C. CAPUS
Dernière mise à jour : vendredi 9 juillet 2021 – Tous droits réservés © 2008-2021, Académie d'Aix-Marseille